Alt image
FestivalArmenien_logo
Stacks Image 7758
Alt image
dateGenocide
Stacks Image 7761

Édition 2009

INTRO     • PROGRAMME     • KOMITAS     • SALLE DE PRESSE     • MERCI!
Stacks Image 1278
Stacks Image 1279
Communiqué de presse


3e Festival arménien de Moncton : édition consacrée au grand artiste Komitas

(Moncton, 12 novembre 2009) – Le Festival arménien de Moncton tiendra sa troisième édition, du 26 au 29 novembre 2009. Au menu : expositions, films, concerts, musique, danse, contes, ateliers, de multiples façons de découvrir cette nation au passé riche et mouvementé.

Pour cette édition, le festival rend hommage au compositeur et poète, Komitas, qui aurait célébré cette année son 140e anniversaire de naissance. En plus d’avoir eu un impact important sur l’art musical arménien, il a également été un ethnographe, folkloriste et musicologue prolifique.

L’ouverture du festival sera soulignée par un vernissage-spectacle, dès 18 h, le jeudi 26 novembre, à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton. Deux expositions sont en montre : une exposition de photos de Erevan consacrée à Komitas, envoyée par la Armenian Music Scientific Library, ainsi qu’une exposition de 14 toiles du grand peintre anglais d’origine arménienne, Edman O’Aivazian , intitulée Komitas - Hommage à une légende. Les œuvres seront dévoilées sur la musique de Komitas au son du duduk de Hampic Djabourian (Montréal), du santour de Dariush Zarbafian (Iran), de chants de Maral Perk (Halifax) accompagnés de performances en danse par Lee Saunders et Sylvia Kasparian. La soirée se terminera par la projection du film Komitas de Don Askarian : une envoutante fiction poétique dédiée au compositeur Komitas.

Le vendredi 27 novembre, à 20 h, au Théâtre Capitol, une soirée haute en couleurs mettra en vedette la soprano canadienne de renommée internationale, Isabel Bayrakdarian. Elle sera accompagnée du Amici Chamber Ensemble de Toronto ainsi que du pianiste Serouj Kradjian. Madame Bayrakdian, d’origine arménienne, a joué sur les plus grandes scènes du monde : Metropolitan Opera, Royal Opera House, La Scala, l’Opération nationale de Paris pour nommer que ceux-là. Ce concert sera donc une chance unique de voir et d’entendre cette merveilleuse soprano qui en est à sa première visite à Moncton. De plus, deux maîtres de ballets russes Ilshat Farjutdinov et Elena Kinozerova performeront sur les cinq danses de Komitas interprétées au piano par Serouj Keradjian. En première partie, une panoplie de spécialistes seront présents afin de présenter la vie et l’œuvre de Komitas. Ces présentations seront ponctuées de danses traditionnelles et de musique : trois danseuses solistes de l’ensemble de danse folklorique Garni de Montréal ainsi que Dariush Zarbafian, musicien iranien. Les billets sont disponibles à la billetterie du Théâtre Capitol.

Le 28 novembre, à 20 h, il y aura un concert de chants liturgiques de Komitas donné par la chorale Arahet Quartet de Montréal avec invités spéciaux : la soprano Lisa Roy, le Chœur Beauséjour et Hampic Djabourian (duduk). L’événement aura lieu à l’église presbytérienne St. Andrews, sur la rue Park, à Moncton. Les billets, en vente à la porte, sont de 18 $ et 8 $ pour les étudiants.

En plus du film d’ouverture, le festival présentera également deux autres projections de films : Vodka Lemon d’Hiner Saleem, le 28 novembre et L’armée du crime de Robert Guédiguian, le 29 novembre. Ces deux projections sont présentées à 14 h à la salle Jacqueline-Bouchard sur le campus de l’Université de Moncton. L’entrée est gratuite.

Une classe de maître intitulée « Introducing Gomidas songs » sera animée, samedi le 28 novembre, par une professeure de chant, Hasmig Inkijikian, qui est également ethnomusicologue et coordinatrice du département de chant au conservatoire de Musique de l’Université McGill. Le tout se donnera dans la Faculté des arts au local 001B dans le département de musique de l’Université de Moncton, à 14 h 30.

En plus de ces événements artistiques, le festival est aussi une occasion de découvrir le passé historique et social du peuple arménien. L’exposition « Regards sur l’art et la musique arménienne : Hommage au compositeur Komitas/Gomidas » à la bibliothèque Champlain de l’Université de Moncton du 21 novembre au 1er décembre.

Et il y aura une présentation d’une conférence intitulée « Un crime indicible : le récit du génocide arménien et la presse francophone (1915-1920) » dans le cadre des midis politiques du département de science politique de l’Université de Moncton le 18 novembre, de 12 h à 13 h 15 à la salle 206 Pavillon des Arts, Université de Moncton. Cette activité, co-organisée avec le département de science politique de l’Université de Moncton, est présentée en français.

De Halifax, de Fredericton, de Montréal, le public viendra de loin pour assister à cet événement important et unique en son genre : l’une des manifestations des plus riches de cette année de 140e anniversaire de Komitas.

L’Association arménienne des Maritimes regroupe plus de 200 familles des quatre coins du N.-B., de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.
On parle du festival sur la toile!

L'Acadie Nouvelle : [article hors-ligne]
Times & Transcript : [article hors-ligne]
MonctonLocals.com : [article hors-ligne]
Bread 'N Molasses : an edition devoted to the great artist Komitas
Keghart.com : Celebrate All Things Armenian in Moncton
Investigative Journalists of Armenia : [article hors-ligne]